Un bilan psycho-affectif est nécessaire, pour comprendre les comportements de mon fils/ma fille.
Mon enfant/adolescent a été victime  de maltraitance et en souffre, nous avons besoin d’être pris en charge psychologiquement.
J’ai subi un traumatisme in/direct et je suis toujours sous le choc.  J’ai des cauchemars presque chaque nuit et j’ai l’impression que quelque chose de mauvais va me tomber sur le dos.
J’ai besoin d’être écouté(e), compris(e) et soutenu(e) dans la séparation/le deuil/les problèmes que je vis.
Je me sens triste et anxieux.  J’ai perdu mon entrain.
Au boulot, ça ne va pas avec un supérieur.  Il me dévalorise constamment, même à tort !
A l’école, les copains me traitent et refusent de jouer avec moi.  Ils m’ont frappé(e) ! Je me sens mal.
Un intervenant de première ligne a besoin d’une prise en charge pour un patient en crise aigüe.

La psychothérapie (harcèlement, agression traumatique, troubles anxieux et dépressifs, deuils, anorexie, boulimie, addictions, troubles comportementaux, violence à l’école, etc)  pour l’enfant, l’adolescent, l’adulte. 

  • Séances individuelle, de couple ou familiale.
  • Possibilité de thérapie bi/trifocale. *
  • Bilan psycho-affectif.

Qu’entend-on par Psychothérapie ? 

L’étymologie de ce mot provient du grec.  Il renvoie aux soins apportés au psychisme supposé en souffrance.  La prise en charge de la souffrance psychique s’élabore au sein de la relation établie entre le(s) patient(s) et le(s) psychothérapeute(s). 

Qui sont les thérapeutes ?

La prise en charge thérapeutique nécessite une formation approfondie, de type universitaire de base, complétée par une formation spécialisée en psychothérapie.  Plusieurs courants différencient les prises en charge de problématiques différentes. 

Nos psychologues vous apportent ces garanties professionnelles, dans les courants psychodynamique, systémique, cognitivo-comportemental ou encore la gestalt, l’analyse transactionnelle, l’hypnose, l'approche méditative, les thérapies brèves ou l’équithérapie (thérapie avec le cheval). 
Le panel de leurs formations différenciées et de leurs expériences favorise la complémentarité dans les prises en charge. 

(*) Dans des situations précises, l’intervention conjointe de plusieurs psychothérapeutes présente certains avantages.  Notamment, le type de thérapie dite bi ou trifocale assure le cheminement en parallèle et synchronisé de plusieurs membres d’un système (familial ou autre).  La thérapie bi/trifocale mobilise les ressources de plusieurs thérapeutes et plusieurs patients (individu ou système). 
Tout en garantissant la confidentialité au patient, un regard croisé est régulièrement pratiqué entre les psychologues concernés, pour permettre l’évolution harmonieuse du système. Pensons, par exemple, à l’intérêt d’un accompagnement de ce type, pour la relation victime-bourreau.  Les difficultés et souffrances de chaque membre sont prises en compte ainsi que les dysfonctionnements présents au cœur de leurs interactions.  La prise en charge est donc globale, permettant un accordage dans l’évolution des perceptions, des ressentis, des comportements de chacun.

(lien vers les acteurs)

Bookmark and Share
De la présence flottante de l’ennemi, à la paix intérieure
Résilience Plurielle ASBL © 2014 www.resilience-plurielle.be. Tous droits réservés | Réalisation Next Step Sàrl